Pour accéder à votre tableau de bord :

Connectez-vous

Connexion S'inscrire

Connexion

Organisme de formation N°11 91 07318 91
Mon compte Statut
Logo NosyWeb
Réussir sur Internet
Marketing Digital - Google - Joomla

Nous sommes désormais en 2018 et d'après ce que nous avons observé, 2017 a été l'année du machine learning (apprentissage automatique) grâce aux progrès des algorithmes d'intelligence artificielle et un engagement fort pour faire avancer la technologie.

Dans le domaine, Google et sa plate-forme innovante connue sous le nom de RankBrain ont mené la danse. Cette technologie est déjà considérée par certains experts du secteur comme le troisième facteur de classement le plus important de Google, et ce, pour de bonnes raisons.

Au fur et à mesure que des recherches sont effectuées, RankBrain utilise le machine learning pour apprendre et améliorer la façon dont le contenu est classé, sans intervention humaine.

Pourquoi l'écriture concise est-elle si importante avec RankBrain ?

L'un des principaux problèmes que Google, Yahoo et d'autres moteurs de recherche tentent encore de surmonter est de créer suffisamment de contexte autour d’un contenu écrit pour offrir des résultats de recherche pertinents.

L'objectif principal de RankBrain est d'examiner rapidement le contenu d'une page et d'offrir des résultats précis, même lorsqu'un utilisateur saisit une requête jamais vue auparavant. Grâce au machine learning, les requêtes des utilisateurs sont continuellement utilisées et analysées pour mieux comprendre les futures recherches.

Alors pourquoi l’écriture doit être concise ?

Le machine learning fait de grands progrès, mais les algorithmes utilisés ne sont pas parfaits. Comme son nom l'indique, il ne cesse d’apprendre. L'algorithme apprendra probablement à analyser de grandes quantités de données à l'avenir, mais il doit commencer sur des bases simples.

Prenez par exemple un article classique d’un site web. Dans le passé, le SEO dictait que les contenus longs, avec beaucoup de mots-clés, produisaient de meilleurs résultats. Pourquoi ? Parce que les robots de recherche exploraient le contenu, reconnaissaient l'utilisation d'un certain mot clé ou d'une chaîne de mots clés, puis indexaient ce contenu en fonction de ce terme. C'est une simplification excessive de la pratique, mais cela nous servira à mieux comprendre le processus RankBrain.

Tout est une question de sémantique

La sémantique est essentiellement la pratique de la compréhension. Par exemple, si je devais taper le mot clé "ordinateur portable" dans un article, Google pourrait se demander si j'écris un article sur les meilleures affaires sur les ordinateurs portables, sur la façon de réparer un ordinateur portable ou des milliers d'autres possibilités.

Lorsque RankBrain examine un site Web, il tente de trouver le contexte de l'article afin d’analyser la sémantique nécessaire pour classer ce contenu plus précisément ou plus haut dans ses pages de résultats.

Écrire de manière concise supprime tout le superflu, aussi appelé garbage, qui est souvent placé à l'intérieur du contenu mais ne fournit que des éléments de contexte.

En règle générale, nous trouvons qu'il est utile de proposer aux lecteurs une histoire captivante qui parle directement de ce qu'ils ont recherché.

Au-delà de la sémantique

Les ingénieurs de Google ont appris à RankBrain à dissocier les mots tout au long du processus d'exploration. Cette fonctionnalité consiste à se concentrer sur la racine d'un mot et d'ignorer son suffixe. Par exemple, si vous recherchez "optimiser", le moteur de recherche trouvera également des résultats pour "optimisation" et "optimisé".

Google propose également des synonymes et des correspondances de concepts. Tapez une recherche pour "histoires incroyables" et vous trouverez également des "histoires extraordinaires" etc. Tapez "Comment apprendre le Python", et Google comprend que vous ne parlez pas du serpent mais plutôt du langage de programmation en raison du contexte que vous avez placé dans votre recherche.

En plus de cette information, RankBrain peut déterminer spatialement le contexte des mots en fonction de leur distance et de leur positionnement au sein de la phrase et les uns par rapport aux autres.

Soyez naturel dans votre écriture

Tout cela nous ramène à une écriture simple et concise. Lorsque nous remplissons des articles de mots clés pour des raisons de volumétrie, il se peut que le contexte original soit plus confus à déterminer.

Combien de fois avez-vous visité un site Web d'agrégation de nouvelles ou de médias numériques pour fnalement ne trouver que du remplissage ? Typiquement, cela pourrait donner : Une célébrité est arrêtée pour un délit de conduite en état d’ivresse et très peu de faits sont connus. L'auteur écrit à propos du délit en question puis commence à remplir la page avec d'autres faits passés connus impliquant la célébrité. Tout d'un coup, l'article porte un peu moins sur la nouvelle du moment. L’auteur essaie tout simplement de « sortir » le mot "ivresse" autant que possible.

Le traitement du langage naturel, la sémantique contextuelle, la recherche de mots et l'analyse syntaxique des synonymes, ainsi que l'analyse spatiale des mots et leurs significations, permettent à Google de comprendre le contexte d'une histoire sans le superflu.

Alors, que devraient être les publications numériques aujourd’hui ?

Utilisez un langage naturel et évitez trop de jargon. Gardez à l'esprit que le machine learning est encore en train de se développer. Dans les premiers jours de RankBrain, l'utilisation de trop nombreux mots-clés ou termes non-associatifs pouvait conduire à une confusion pour l'algorithme de classement le plus récent de Google.

Pensez au contexte. Oui, il est vrai que Google travaille pour comprendre plus facilement le contexte, mais trop de jargon et de termes spécifiques sont susceptibles de brouiller les robots de recherche lorsqu'ils tenteront de déchiffrer la signification de votre contenu.

Pensez au Mobile ! La culture du TL;DR (Too Long; Didn't Read - en français, Trop Long, Pas Lu) est plus reconnaissable sur mobile que jamais. Personnellement, je n’aime pas devoir faire défiler un article de 3 000 mots qui aurait pu faire passer son message en 300 mots. Comme Google apprend rapidement à comprendre le contexte, plus vous vous concentrez sur votre choix de mots, plus vous aurez de chances de voir vos SERPs élevés pour les recherches sur mobile.

Le contexte. Contre-arguments. Écriture concise. Je sais que je me répète mais ces concepts deviennent de plus en plus importants avec le temps. Assurez-vous de développer vos explications, de fournir des exemples de ce que vous écrivez, et assurez-vous d'aborder les contre-arguments qui tombent encore dans le champ de votre travail.

Dernières pensées

Google va continuer à faire évoluer son algorithme et va mettre à mal les pratiques de référencement traditionnelles. J'ai personnellement dit depuis plusieurs années que le SEO traditionnel était mort. Il ne reste plus qu’un groupe d'« experts SEO » qui vendent les mêmes packages de backlink et de contenus bourrés de mots-clés qu'ils revendent depuis des années.

Heureusement, Google, Yahoo et d'autres moteurs de recherche plongent plus profondément que jamais dans l'analyse contextuelle et le traitement du langage naturel. Qualité du contenu ne rime plus avec contenu rempli de mots-clés ou contenu volumineux.

Nous arrivons toujours à la conclusion qu'un contenu de qualité, informatif, écrit pour une population croissante d'utilisateurs mobiles est la solution pour un meilleur engagement à la fois sur et hors de la page.

En suivant la bonne formule, nous avons observé des taux de conversion plus élevés, plus de ventes, et finalement beaucoup de succès pour nos partenaires. Nous l'avons fait enlevant « le gras » des articles et en se concentrant sur ce qui compte, c’est-à-dire le lecteur et le contexte.

Cet article est une libre traduction de The SEO Power of Concise Writing and Google’s RankBrain Project par James Kosur pour PrestoMedia.

Cet article vous a plu ? Abonnez-vous à la newsletter NosyWeb !


L'auteur : un expert à votre service
Jean-Charles Gautard
Consultant, formateur et intégrateur web depuis l'avènement de la version 1.5 de Joomla! pour le marketing digital, je mets mon expertise au service des professionnels. A la recherche d'une stratégie digitale avec ou sans le CMS Joomla ? Besoin de conseils ? d'une formation ? d'un site Internet ou Intranet ? Contactez-moi via https://www.jeancharlesgautard.com

Articles qui devraient vous intéresser

Sh404SEF : l'extension SEO pour booster votre référencement Sh404SEF : l'extension SEO pour booster votre référencement
Résumé du test Intuitivité : Stabilité : Support : Sécurité : Mises à jour : Interropérabilit...
Intégrer un module dans un article Joomla Intégrer un module dans un article Joomla
Désormais nous n'avons plus besoin de plug ins tels que Module Anywhere de l'excellent et fiable éditeur Regular...

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé
Assistance

Scoop.It de NosyWeb

Twitter de NosyWeb

YouTube de NosyWeb

Facebook de NosyWeb

Google+ de NosyWeb

Flux RSS de NosyWeb

Inscription newsletter de NosyWeb

×

 

Restez à l'affut de l'actualité NosyWeb ! :-)

×
Dernier article sur la même thématique
Préparez votre site Joomla pour les mobiles et GooglePréparez votre site Joomla pour les mobiles et Google
Rendre votre site Web Joomla mobile-friendly signifie plus que simplement accommoder les visiteurs de votre site Web. En février dernier, nous avons examiné la manière dont Google analyse...
En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre poste dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Ok